Faits saillants #votrebudget2018 | Entrepreunariat

Suite au dépôt du budget 2018 par le ministre des Finances du Canada, monsieur Bill Morneau, MicroEntreprendre souhaite souligner l’annonce de mesures en faveur du développement de l’entrepreneuriat féminin et de la création d’un guichet unique à la disposition des entreprises canadiennes.

LES FEMMES ENTREPRENEURES

« Dans le cadre d’une nouvelle stratégie pour les femmes en entrepreneuriat axée sur les compétences et l’accès au mentorat, aux capitaux et aux opportunités de réseautage, le budget de 2018, renforcera le pouvoir des femmes pour qu’elles contribuent à part entière à l’économie croissante et en profitent. »

Depuis plus de 17 ans, les membres de MicroEntreprendre ont accompagné et financé avec succès plus de 24 000 entrepreneurs, dont 56 % de femmes exclues des sources traditionnelles de financement et d’accompagnement pour la création d’entreprise. Le Réseau espère que les mesures suivantes qui portent sur la croissance des entreprises dirigées par les femmes, la formation et l’accès au capital seront inclusives et seront accessibles à celles qui vivent des situations de précarité financière.

· Le budget de 2018 propose de fournir 105 millions de dollars sur cinq ans aux agences de développement régional à l’appui d’investissements dans les entreprises dirigées par des femmes, pour les aider à s’adapter et à croître, en plus de soutenir les écosystèmes d’innovation régionaux, y compris les incubateurs et les accélérateurs, et d’autres programmes de tiers soutenant le mentorat, le réseautage et le perfectionnement des compétences.

· La Banque de développement du Canada (BDC) coordonnera une série de camps d’entraînement à l’échelle du Canada à l’intention des femmes entrepreneures prometteuses qui cherchent à démarrer leur entreprise.

· Afin de mieux soutenir la croissance des entreprises dirigées par des femmes en des entreprises concurrentielles et viables de calibre mondial, le gouvernement mettra à la disposition des femmes entrepreneures par l’entremise de la BDC un montant de 1,4 milliard de dollars réparti sur trois ans à compter de 2018-2019.

L’ensemble des mesures, page 125 : http://bit.ly/2Crs5fo

UN PARTENAIRE PLUS FIABLE POUR LES ENTREPRISES

« Le Plan pour l’innovation et les compétences du budget de 2017 a annoncé un examen de tous les programmes d’innovation destinés aux entreprises en vue de mieux adapter les services aux besoins des clients, et de les rendre plus efficients et plus aptes à favoriser la croissance des entreprises. L’examen a été effectué dans 20 ministères et organismes fédéraux, faisant de cet exercice le premier du genre à se pencher sur l’ensemble des programmes d’innovation des entreprises. »

Donnant suite aux résultats de l’examen, le gouvernement propose une série de changements fondamentaux fondés sur les trois principes suivants :

· Une vision axée sur les entreprises : mettre l’accent sur les besoins des entreprises permet de concevoir un ensemble de programmes au centre duquel se trouve le client principal – les entreprises canadiennes. Ce principe soutient le regroupement de programmes, la rationalisation de l’ensemble des programmes et le renforcement du guichet unique à l’aide duquel les entreprises peuvent explorer facilement tous les programmes offerts – Innovation Canada.

· Le financement total global pour les programmes d’innovation augmentera, mais en nombre, les programmes d’innovation destinés aux entreprises pourraient être réduits des deux tiers environ à la suite de la réforme.

MicroEntreprendre souhaite que ces mesures permettent d’améliorer le pouvoir de création de richesse des petites entreprises, qui créent plus d’emplois que les moyennes ou grandes entreprendre, afin qu’elles accèdent à plus d’opportunités d’innovation.

L’ensemble des mesures, page 113 : http://bit.ly/2Crs5fo

En terminant, MicroEntrependre salue la mesure mise en place visant à accroître la diversité des entrepreneurs. Afin de répondre à une demande croissante du Programme de visa pour démarrage d’entreprise, le budget de 2018 propose de fournir un financement de 4,6 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2018-2019, et de 0,8 million par année par la suite en vue d’améliorer l’expérience client quant aux services du Programme de visa pour démarrage d’entreprise.