12Mars 2015

7e édition de la Journée nationale du crédit communautaire

Le Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC) soulignait hier la 7e édition de la Journée nationale du crédit communautaire. En effet, le 11 mars 2009 l’Assemblée nationale reconnaissait le crédit communautaire comme un outil de développement économique et faisait du 11 mars la journée nationale du crédit communautaire. Madame Roselyne Mavungu, présidente-directrice générale du RQCC, affirme « Le RQCC célèbrera au cours des prochains mois ses 15 ans d’existence. En tant que moyen de développement économique des régions, le crédit communautaire, a démontré, aux cours de toutes ces années, sa pertinence comme mécanisme de financement solidaire et de soutien à l’entrepreneuriat »

Un outil de financement et de développement

La clé de la réussite du crédit communautaire au Québec réside dans 3 éléments :

  1. Un accompagnement de proximité : Selon l’approche du crédit communautaire, le geste de crédit est essentiellement lié à de l’accompagnement personnalisé. Ceci assure, une phase de pré-démarrage, bien ficelée et un entrepreneur plus compétent, et après le démarrage, cela contribue au succès du projet d’affaires, au remboursement de la dette, ainsi qu’à la pérennité de l’entreprise.
     
  2. Des prêts provenant de la communauté : Le crédit offert, parallèlement à l’accompagnement de proximité, provient d’investissements socialement responsables amassés auprès de la communauté et du secteur privé. Ainsi, c’est la communauté qui prête à la communauté, ce qui prouve la mission mobilisatrice du RQCC et l’enracinement dans son milieu. Le RQCC est le seul acteur de l’économie sociale à canaliser l’épargne locale à des fins de développement économique et social.
     
  3. Une complémentarité et une concertation : Les organismes de crédit communautaire interviennent là où il y a un vide de financement et de services.

Fondé en 2000, le Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC) est un outil unique de développement économique et de lutte à la pauvreté, regroupant 22 organismes qui opèrent dans 12 régions administratives du Québec. Depuis sa création le RQCC, qui possède une capitalisation de 5.2 millions $, a accompagné 21 550 personnes pendant 473 000 heures. Grâce aux accompagnements de proximité et aux formations, 3800 entreprises ont été créées ou maintenues ainsi que 7500 emplois ont été créés et maintenus. 2100 prêts d’honneur totalisant près de 12,6 millions $ ont été utilisés. Le taux de remboursement de ceux-ci est de 92% et le taux de survie des entreprises est de 80% après 5 ans d’opération.