22Novembre 2018

MicroEntreprendre se réjouit de l’annonce de création par le gouvernement canadien d’un fonds de finance sociale

Le financement proposé, pouvant atteindre 755 millions de dollars sur dix ans, permettra de soutenir les organismes de bienfaisance, à but non lucratif et à vocation sociale à accéder à de nouveaux fonds et à rejoindre des investisseurs privés qui cherchent à investir dans des projets engendrant un changement social positif.

Le réseau MicroEntreprendre voit en cette initiative une belle occasion pour renforcer le microcrédit entrepreneurial québécois afin qu’un plus grand nombre de personnes exclues du système financier conventionnel et porteuses de projets générateurs de revenus et à impact social aient un accès inclusif à du microfinancement et de l’accompagnent de proximité pour la réalisation de leurs projets à l’échelle du Québec

Un fonds pour innover et relever les défis socio économiques et sociaux

Dans le cadre de l’Énoncé économique de l’automne 2018, le ministre des Finances, l’honorable Bill Morneau, a annoncé deux mesures afin de remédier à l’insuffisance de capitaux dédiés aux organismes qui affichent des résultats sociaux positifs et d’accélérer la croissance du marché de finance sociale actuel au Canada. En plus, du financement pouvant atteindre 755 millions de dollars sur dix ans, le gouvernement propose un financement de 50 millions de dollars sur deux ans consacré à un volet d’investissement et de préparation destiné aux organismes à vocation sociale afin que celles-ci soient davantage en mesure de participer avec succès au marché de la finance sociale. Ottawa s’attend à ce que ce fonds génère une activité économique pouvant atteindre 2 milliards de dollars et contribue à créer ou à conserver jusqu’à 100 000 emplois au cours de la prochaine décennie, preuve donc de son impact significatif.

En tant qu’acteur de la microfinance sociale et solidaire, MicroEntreprendre salue ces investissements qui vont permettre d’éliminer les obstacles qui empêchent le marché de la finance sociale d’atteindre son plein potentiel et assurer le soutien de solutions novatrices pour s’attaquer à des problèmes sociaux et environnementaux pressants.

 

Au niveau du secteur du microcrédit au Québec « Notre grand souhait est que la création du fonds contribue à consolider le microcrédit québécois et permette à nos organismes d’accroître leur impact social par le financement et l’accompagnement d’un plus grand nombre de personnes exclues du système financier conventionnel et qui sont porteuses de projets favorisant leur intégration sociale et économique tout en jouant un rôle actif dans le développement de leurs collectivités partout au Québec. » souligne M. Ahmed Benbouzid, directeur général du réseau MicroEntreprendre.

Un comité consultatif permanent sur le secteur des organismes de bienfaisance

Dans sa mise à jour économique, le gouvernement annonce également qu’il est en voie de mettre sur pied un comité consultatif permanent sur le secteur des organismes de bienfaisance ayant participé aux consultations dont on voit le fruit aujourd’hui, en la personne de son ancienne directrice générale, le réseau MicroEntreprendre offre son entière collaboration pour contribuer aux travaux du comité consultatif permanent.

De plus amples détails sur le fonds de financement social sont disponibles sur la page web du gouvernement du Canada.

À propos de MicroEntreprendre
Chef de file de la microfinance solidaire et acteur du mouvement de l’économie sociale au Québec, MicroEntreprendre offre, selon une approche inclusive, aux micro-entrepreneurs, par l’entremise de ses 15 organismes répartis dans 12 régions, de l’accompagnement de proximité et de l’accès flexible à du microcrédit entrepreneurial.

 


Contact
Marie-Sarah Darnaudet, conseillère aux communications

communication@microentreprendre.ca

514 285 4545 #233

http://www.microentreprendre.ca